• Au fil de mes pérégrinations sur le net, j’ai rencontré tout plein de blogs littéraires très sympa ! Dans le désordre :

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Lilly et ses livres

     

    Chez Clarabel (1)

    Chez Clarabel (2)

     

    Le blog du Challenge ABC 2007

     

    Les livres de virginie

     

    La bibliothèque d’Allie

     

    Les moments de lecture de la conteuse

     

    Majanissa

     

    Kalistina

     

    Je te dévorerais bien...

     

    Beloved

     

    Journal d’une lectrice

     

    La fana de livres

     

    Coté Lecture

     

    Lire à l’aurore

     

    Cuneipage

     

    Les carnets de lecture de Lhisbei

     

    A mon humble avis...

     

    Le blog des livres

     

    Tamaculture

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Praline</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Auteur TV   </o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Madamme Charlotte</o:p>

    <o:p></o:p> 

    Et mes deux copines qui parlent aussi de leurs lectures : Puyette et Sweeet Lulla 

     

    Je continue mon voyage virtuel et je met à jour régulièrement !

     

     


    votre commentaire
  • Il me paraît impossible de résumer ici cet ouvrage...Tant il est riche, dense, intelligent !

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Mais, en quelques mots : Joël de Rosnay expose sa vision de ce à quoi ressemblera le monde dans quelques années. Il fait un état des lieux et il donne des conseils pour accueillir les Nouvelles Technologies Info Com (Ntic).

    <o:p> </o:p>

    Je suis sans cesse déroutée par cet auteur... J'ai lu Le Macroscope (sur la systémique) il y a deux ans, et je suis restée bouche bée devant son intelligence ! Je suis en train de lire La révolte du pronétariat – en parallèle de mes lectures plus « distrayante » - et je ne peux qu'adhérer à ses principes systémiques !!!

    <o:p> </o:p>

    Bref, dans L’homme symbiotique, De Rosnay réfléchit sur le rapport entre l’homme et les Ntic ; sur la meilleure façon de coexister, de collaborer avec les ordinateurs, Internet, sans en devenir trop dépendant…

    <o:p> </o:p>

    Je conseille cet ouvrage à tous ceux qui s’intéressent de prés ou de loin aux Ntic et à la communication médiatée par ordinateur… ! L’auteur pousse ses réflexions très loin et l’ouvrage est parfois ardu. Mais le style d’écriture est très agréable ! De Rosnay réussit avec une aisance insolente à nous faire comprendre des choses très compliquées avec des mots simples… Merci à lui !

    <o:p> </o:p>

    Je vous propose un résumé de l’homme symbiotique, vous pouvez aussi aller voir le site de De Rosnay et le blog consacré à La révolte du pronétariat (en ligne gratuitement !)


    votre commentaire
  • Il me paraît impossible de résumer ici cet ouvrage...Tant il est riche, dense, intelligent !

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Mais, en quelques mots : Joël de Rosnay expose sa vision de ce à quoi ressemblera le monde dans quelques années. Il fait un état des lieux et il donne des conseils pour accueillir les Nouvelles Technologies Info Com (Ntic).

    <o:p> </o:p>

    Je suis sans cesse déroutée par cet auteur... J'ai lu Le Macroscope (sur la systémique) il y a deux ans, et je suis restée bouche bée devant son intelligence ! Je suis en train de lire La révolte du pronétariat – en parallèle de mes lectures plus « distrayante » - et je ne peux qu'adhérer à ses principes systémiques !!!

    <o:p> </o:p>

    Bref, dans L’homme symbiotique, De Rosnay réfléchit sur le rapport entre l’homme et les Ntic ; sur la meilleure façon de coexister, de collaborer avec les ordinateurs, Internet, sans en devenir trop dépendant…

    <o:p> </o:p>

    Je conseille cet ouvrage à tous ceux qui s’intéressent de prés ou de loin aux Ntic et à la communication médiatée par ordinateur… ! L’auteur pousse ses réflexions très loin et l’ouvrage est parfois ardu. Mais le style d’écriture est très agréable ! De Rosnay réussit avec une aisance insolente à nous faire comprendre des choses très compliquées avec des mots simples… Merci à lui !

    <o:p> </o:p>

    Je vous propose un résumé de l’homme symbiotique, vous pouvez aussi aller voir le site de De Rosnay et le blog consacré à La révolte du pronétariat (en ligne gratuitement !)

     

    Pour vous procurer les ouvrages de Joël de Rosnay :

     

     

                                      

    2 commentaires
  • J'avais commencé la saga des romans de Besson... Et j'avais beaucoup aimé ! Plus l'histoire que le style littéraire...mais j'avais bien accroché !

     

    C'est donc l'histoire d'un jeune garçon qui, pour sauver sa maison, doit retrouver un trésor... Pour ce faire, il doit rejoindre le monde des Minimoys... Cela lui permet de vivre une aventure merveilleuse et pleine de rebondissement, et surtout de rencontrer des personnages hauts en couleurs !

     

    J'étais donc impatiente de le voir au cinéma ! Et effectivement, je n'ai pas été déçue ! Les images sont superbes, l'histoire est toujours aussi prenante et les personnages sont tellement attachants !!!

    Je le conseille aux petits et aux grands enfants !!!

     

    Site officiel


    votre commentaire
  • Lettre « S » Challenge ABC 2007

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Le narrateur est chercheur, mais c’est par hasard qu’il découvre « L’école Egoïste » d’un certain Gaspard de Languenhaert, philosophe original du XVIIIième siècle. S’ensuit alors une enquête acharnée pour en découvrir plus sur ce personnage énigmatique qui nie la matière et se prend pour le Créateur… Mais est-ce vraiment par hasard qu’il découvre ce fameux fou ? Et au fond, est-il vraiment fou ?

    <o:p> </o:p>

    Le roman est construit comme un journal de chercheur. On suit le narrateur dans sa quête quasi obsessionnelle avec une grande curiosité… L’écriture est assez recherchée, parfois très poétique. EE Schmitt varie les styles : tantôt moderne tantôt classique lorsqu’il retranscrit les « textes anciens » qu’il découvre.

    L’auteur se sert le Languenhaert pour se poser – et nous poser – toute sorte de questions métaphysiques sur l’être et la religion. Il se plonge dans la raison des hommes pour mieux en révéler la folie…

    <o:p> </o:p>

    J’ai été intéressée par l’ouvrage sans en être passionnée… Ma curiosité a été attisée, mais j’ai eu du mal à finir l’ouvrage (pourtant bien court !). EE Schmitt sait très bien manier les mots, c’est indéniable, et pourtant, je n’ai pas été transportée. Vous l’aurez compris, mon avis sur La secte des égoïstse est donc très mitigé… J’attendrai de lire un autre EE Schmitt pour me faire mon opinion… !

     

    Site officiel de l'auteur

    Commentaire de l'auteur

    Compte rendu d'une rencontre avec l'auteur par "La fana de livres"

     

    Du même auteur : La part de l'autre

    Variations énigmatiques


    5 commentaires