• Vingt ans que Paul Copeland fait le deuil… vingt ans qu’il rumine sa culpabilité, vingt ans que sa sœur disparue lui manque, vingt ans qu’il se demande ce qu’il s’est passé dans les bois... Alors quand un cadavre refait surface, il n’a d’autre choix que d’aller déterrer celui de sa sœur et les vieux souvenirs qui l’accompagnent depuis vingt ans…

     

    <o:p></o:p>

    J’ai pris beaucoup de plaisir à dévorer Dans les bois.

    Ce n’est pas tellement que l’écriture sorte de l’ordinaire. Mais en même temps, ce n’est pas ce que je cherche en lisant un polar. Les intrigues, les énigmes, les morceaux de puzzle qui s’imbriquent et se disloquent au fil du récit, c’est cela qui me fait tourner les pages avec une boulimie non dissimulée… Et bien on peut dire que j’en ai eu « pour bon compte » !

    Les actions s’enchaînent pour tenir en haleine le lecteur assoiffé d’indices, en quête d’informations, et les rares temps morts, les « moments d’apaisement », ne font qu’attiser notre curiosité !


    votre commentaire