• Porte de la Paix Céleste, Shan Sa,1998, Nouvelle historique...

                              Shan Sa met en scène deux destins antagonistes.

                Un soldat du Parti et une étudiante contre révolutionnaire, rescapée involontaire du massacre de Tian An Men - Place de la Paix Céleste. Zhao poursuit Ayamei, qui fuit un monde qu’elle n’accepte pas. Mais il découvre dans le Journal Intime de la « criminelle » une sensibilité et une intelligence qu’il ne soupçonnait pas. Ira-t-il jusqu’au bout de sa mission, ou trahira-t-il son gouvernement ?

    <o:p> </o:p>

                Deux destins croisés, deux personnes censées se haïr qui se rejoindront peut-être…

    « Du vu et re-vu » me direz-vous. Et bien non, le talent et la singularité de Shan Sa nous permettent encore une fois de découvrir la Chine. Les personnages sont attachant, le fil de l’histoire plein de rebondissement, et de leçons. Le tout dans une écriture, un style si beau qu’on se plonge avec beaucoup de plaisir dans ce court roman d’amitié inavouée et de toute façon invivable.

                                                                            

     

    Du même auteur : Les conspirateurs

    Entretien avec Shan Sa

     

     


  • Commentaires

    1
    visiteur_Mina31
    Mercredi 5 Avril 2006 à 12:21
    Super critique, ?donne envie de le lire !
    2
    visiteur_anjelica
    Mercredi 28 Février 2007 à 19:30
    Je n'ai pas lu celui-?mais 'la joueuse de go' a ? pour moi un coup de coeur ?rme.
    3
    visiteur_hinachii
    Jeudi 1er Mars 2007 à 09:58
    @anjelica : je ne peux que te conseiller de lire celui-l?ussi !!!
    4
    visiteur_ZhongArt
    Jeudi 12 Juillet 2007 à 23:07
    la Porte C?ste est la Porte de l'empereur. Et l'empereur porte toujours un motif sur ses v?ments. Il est visible ici: http://zhongart.com

    Bon d'accord, c'est pas le vrai, mais en tous cas c assez cool
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :